Sans titre-1
Le saviez-vous ?

Covid-19 : La sortie du contrat Madelin permise sous conditions : Une fausse bonne idée ?


L’épargne du contrat Retraite Madelin est en principe gelée jusqu’au départ en retraite pour procurer in fine des revenus complémentaires réguliers aux pensions de base et complémentaires obligatoires.
 

Une décision à double tranchant ?

A l’origine, cette épargne a été faite pour préparer la retraite, la dépenser aujourd’hui signifie moins de précaution pour la retraite demain !
La baisse temporaire des cotisations va avoir un impact sur l’épargne au terme.
La loi prévoit déjà que l’épargne placée sur les contrats Madelin puisse être débloquée dans cinq cas exceptionnels dont la faillite. Le COVID 19 serait donc une nouvelle circonstance exceptionnelle légale.

 

Le remède ne serait-il pas pire que le mal ?

Justesse ou non du timing : Récupérer son épargne dans un moment où les supports de placements ont subi la baisse des marchés financiers depuis début mars, est-ce vraiment judicieux ? Une valorisation à la baisse entrainera de facto un rachat minimum.
 

Quelle sera la fiscalité sur ce capital ?

On peut penser qu’à l’instar du PER et de la sortie en capital, le montant de ce rachat entrera pour 100% dans la base de l’impôt sur le revenu l’année de sa perception !
 

Avance ou rachat ?

Il faut peut-être envisager un système d’avance (le montant « avancé » doit être remboursé selon des modalités définies) afin d’éviter la fiscalité et les sorties en moins-values sur les sommes placées en unités de compte.
 

Sortie en capital du PERP ?

A l’instar du contrat Madelin, cinq cas exceptionnels dont la faillite permettent également de récupérer son épargne avant le terme (retraite). Pourquoi le COVID 19 ne serait-elle pas une nouvelle circonstance exceptionnelle légale ?
 

Chômage partiel et déblocage anticipé du PEE

Lorsqu’ils sont mis en activité partielle, les détenteurs d’un plan d’épargne salariale peuvent être tentés de piocher dans leurs économies pour faire face à une baisse ponctuelle de leurs revenus. Mais en ont-ils seulement le droit ? Pas vraiment car il n’y a pas de rupture du contrat de travail mais seulement une suspension …

Vous avez donc tout intérêt à vous montrer vigilant au moment où vous êtes averti du versement à venir de votre participation qui se fait généralement fin mai car vous disposez d’un délai de 15 jours pour informer votre employeur ou le teneur de compte de votre volonté de recevoir votre prime ou de l’affecter sur un produit d’épargne salariale mis en place dans votre entreprise.


LE CONSEIL FINANCIERE CONSEIL

Cette nouvelle opportunité de déblocage peut paraître être une réponse simple à la baisse de revenus immédiate.
Attention toutefois : Une opportunité de déblocage ne signifie pas qu’il faut débloquer …

En fonction de votre situation personnelle, financière, patrimoniale, fiscale, vous pourriez être susceptible de profiter ou non de ces déblocages.

Que l’on soit détenteur d’un contrat Madelin, PERP, PER, PEE/PERECO, les situations sont différentes et se doivent d’être examinées en détail.

Chaque situation est particulière et doit être étudiée individuellement. 

Seul un conseil personnalisé peut vous permettre de faire le point sur la meilleure opportunité à saisir, pour aujourd’hui comme pour demain.


AdobeStock_279698239
BESOIN DE CONSEILS ? Cliquez-ici !


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK