le saviez vous 2
Le saviez-vous ?

Cotisations volontaires à la retraite


Le salarié ou l’indépendant qui n’est plus affilié à un régime obligatoire de retraite peut choisir de cotiser volontairement et ainsi continuer d’acquérir des droits à la retraite.

Les conditions :

Les conditions pour pouvoir cotiser à l'assurance volontaire vieillesse varient en fonction des régimes et des situations.

Dans tous les cas, la demande doit être présentée dans les 6 mois qui suivent la fin de l'affiliation.

Elle doit être adressée à la caisse dont vous dépendiez, soit au régime de Sécurité sociale indépendants (SSI) (artisans, commerçants et industriels), à la CNAVPL (professions libérales), à la CNBF (avocats) ou à la MSA (agriculteurs) suivant votre situation.

Comme au régime des salariés, les droits à la retraite sont comptés de la même façon qu'une affiliation obligatoire. Pour les régimes par points, les cotisations sont converties en points de la même manière ; pour les autres régimes, le revenu que l'on retient est celui qui a été utilisé pour calculer les cotisations.

Les autres conditions sont spécifiques à chacun des régimes.

Cotisations volontaires des salariés

T1 bleu

Cotisations volontaires des non-salariés

t2 bleu


 BON À SAVOIR 

À la différence des salariés, les indépendants qui choisissent de cotiser volontairement à la retraite de base cotisent également, obligatoirement, à la retraite complémentaire.


LE CONSEIL FINANCIERE CONSEIL

La stratégie de fin de carrière peut-être un élément très important dans votre organisation patrimoniale.  Un chef d’entreprise qui cède son entreprise avant l’âge de la retraite peut notamment se retrouver pénalisé sur sa pension de retraite.

Il existe plusieurs solutions pour valider des périodes manquantes : rachat de trimestres, cotisation minimale, cotisation volontaire…

Chacune de ces solutions s’adresse à des situations différentes.
Un bilan de retraite s’avère donc indispensable pour permettre de trouver les réponses et solutions afin de maintenir le meilleur niveau de revenus possible.

BESOIN DE CONSEILS ? Cliquez ici !


Mention réglementaire - Rubrique \“Le saviez-vous ?\“

« Les informations présentées ici ont un caractère exclusivement indicatif. Elles ne constituent pas un conseil en investissement. Les informations n'ont aucune valeur contractuelle et la responsabilité de Financière Conseil ne saurait être mise en cause en raison de son contenu. Il convient de vous rapprocher de vos conseillers financiers, juridiques et fiscaux qui procéderont à une analyse de votre situation.

Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque personne, il est susceptible d'être modifié ultérieurement. Nous vous rappelons qu'il n'y a pas de rendement élevé sans risques élevés ».

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK